toniquemagazine

Mindfulness – une nouvelle forme de gestion du stress

La vie quotidienne est souvent mouvementée. Le travail et la famille doivent être conciliés. La peur de l’avenir et le fait d’accepter le passé font également partie de l’équation. De nombreuses personnes sont, à l’heure actuelle, constamment en état de stress. Pour le corps, un état d’alarme constant. Un symptôme de conséquence bien connu est, entre autres, la mollesse. Si l’affection dure plus longtemps, elle peut même se transformer en burnout, une grave dépression.

La recherche du grand bonheur spirituel, d’un contentement intérieur, a toujours été le grand objectif. Bien sûr, c’est aussi ce qui me motive. Être équilibré et fort, tel est le souhait. Pouvoir mieux se refléter et donc se défendre contre les résistances extérieures. Cela semble si simple, mais dans ma vie de tous les jours, cela me pose déjà quelques problèmes, surtout au niveau de la mise en œuvre. Tous ces contenus peuvent également décrire le thème de la pleine conscience. Plus qu’un simple mot, il décrit la manipulation de son propre corps, qui se fait principalement au niveau mental. Cela peut sembler un peu compliqué pour certains d’entre vous. En d’autres termes, il s’agit de se déplacer dans l’ici et maintenant, de se concentrer sur l’essentiel.

Une perception plus consciente

En anglais, cela ressemble à ceci : réduction du stress basé sur la pleine conscience (MBSR). Le biologiste moléculaire Jon Kabat-Zinn est considéré comme un pionnier de la pratique de la pleine conscience, et le bouddhisme en a fourni les bases décisives. Entraînement de l’esprit et du corps, atteinte d’un état spécial de perception et de conscience. Mais que se passe-t-il exactement ? Dans un séminaire, les participants apprennent à être en harmonie avec eux-mêmes et leur environnement. Grâce à certaines techniques de méditation, les choses importantes sont mises en évidence. Le praticien remarque alors mieux ce qui est important. De manière pratique, il est beaucoup plus facile de voir ce qui vous préoccupe vraiment. Les crises émotionnelles négatives soudaines peuvent être mieux contrées, le stress peut être réduit. Il en résulte un état équilibré.

En outre, on est sensibilisé à accepter les choses telles qu’elles sont et à ne pas les assigner constamment à un système de valeurs. Il en résulte une clarté qui a un effet relaxant général. La médecine semble également avoir découvert le sujet par elle-même. Correctement appliqué, il semble avoir du succès, surtout dans le domaine de la psychologie. Cependant, il n’existe aucune étude prouvée à ce sujet.

Maintenant, on n’est plus du genre séminaire, alors on essaie d’intégrer le sujet de la pleine conscience dans ma vie quotidienne et de développer une routine de méditation. De plus, le prix d’un séminaire de huit semaines, qui se situe entre 300 et 500 euros, est tout simplement trop élevé. On travaille donc de manière indépendante pour répondre plus ouvertement aux nuances de la vie. Cela commence par le fait de goûter consciemment les aliments ou d’écouter les sons de la nature. On a déjà pu obtenir quelques premiers succès. Néanmoins, le chemin vers la détente totale semble encore lointain. Mais on est prêt et ouvert à un changement de conscience. Et comme on dit, le chemin est le but.

Conseils pour être plus attentif dans la vie de tous les jours

​Qu’est-ce que la méditation de pleine conscience ou mindfulness?​

​Inspirée d’exercices issus de la tradition bouddhiste, la méditation de pleine conscience est une méthode simple, laïque et scientifiquement validée d’entraînement à la stabilité émotionnelle et attentionnelle. De plus en plus utilisée en médecine (limitation des souffrances liées aux pathologies chroniques) et en psychothérapie (prévention des rechutes pour les addictions, l’anxiété et la dépression), elle l’est aussi dans le cadre de l’école (entraînement attentionnel) et de l’entreprise (gestion du stress).

Elle représente aussi un outil très intéressant pour le bien-être de tout un chacun, susceptible d’améliorer nos capacités de recul et de discernement, ainsi que notre équilibre intérieur. Elle est enfin pour ceux qui le souhaitent une approche qui ouvre sur la spiritualité, nous aidant à mieux percevoir les véritables enjeux de notre existence en nous rendant véritablement présents à notre vie.​

Les exercices de mindfulness pour apprivoiser le stress

Isolement, annulation de voyages, fermeture des lieux de socialisation, enfants à la maison, étudiants incertains, aînés à risque : la pandémie actuelle met à rude épreuve la santé psychologique de chacun.

Dans une telle situation inédite, la mindfulness, soit le fait d’intentionnellement porter attention au moment présent sans y apporter de jugement critique, s’avère être une solution éprouvée scientifiquement pour s’ancrer dans l’instant présent, apprivoiser le stress et cultiver sa résilience.

Voici quelques exercices réalisables à domicile, proposés par un professeur au Département de psychiatrie et d’addictologie, directeur du Centre Présence en médecine intégrative pro résilience et instructeur mindfulness au Centre de prévention de l’Institut de cardiologie de Montréal.

Exercice STOP

Un court exercice se déclinant en quatre étapes simples qui invitent à porter attention aux sensations physiques associées au souffle. « Si amener votre pensée vers la respiration vous parle moins, sachez que vous pouvez également vous concentrer sur les sensations dans les paumes de vos mains ou celles de la plante de vos pieds sur le sol. »

Exercice du sablier

Légèrement plus longue que la précédente, cette capsule offre une méditation suivant la forme d’un sablier : début large, milieu recentré et fin en expansion. Un docteur y invite l’internaute à prendre conscience des idées présentes dans son esprit, pour ensuite recentrer l’attention sur les sensations physiques du souffle (paroi abdominale qui se soulève, air dans les narines, frais à l’inspiration et tiède à l’expiration) et finir avec la conscience de l’ensemble des sensations du corps.

Balayage corporel

Commun à plusieurs grandes traditions de la méditation, notamment le programme « réduction du stress basée sur la pleine conscience », le balayage corporel est un exercice d’une trentaine de minutes qui propose de parcourir doucement toutes les parties du corps, des orteils aux cheveux, pour ressentir chacune d’entre elles, en « respirant » à travers elles. Un exercice de méditation plus classique qui invite vraiment à s’ancrer dans le moment présent.

Méditation informelle

La mindfulness, aussi appelée pleine présence ou pleine conscience, peut également être vécue de façon plus informelle, c’est-à-dire sans nécessairement prendre un temps d’arrêt en position assise, couchée ou debout pour méditer.

L’approche informelle signifie simplement de porter son attention sur l’expérience présente, peu importe l’activité. « On peut donc pratiquer la mindfulness sans méditer au sens conventionnel du terme; en se brossant les dents, en buvant son café, en marchant à l’extérieur comme c’est encore permis, mais aussi en se déplaçant d’une pièce à l’autre de son logis, tant que l’attention est dirigée sur l’instant présent, sur les sensations vécues. »

Quitter la version mobile